Certaines histoires sont tragiques, d’autres dramatiques. Après l’histoire de ce jeune homme ivre sauvagement abusé par deux bonhommes de neige, voici un nouveau drame que nous relate Voici.

Dorothée I., célibataire charmante et plantureuse de 34 ans, habite en Haut-de-Seine, à Puteaux. A la suite d’une nouvelle promotion dans son hypermarché préféré, la belle rentre chez elle avec un pot de Nutella collector de 950 grammes.

Après avoir débranché son téléphone et lancé Netflix, Dorothée prend place devant le dernier épisode de Game of Thrones, son pot de Nutella entre ses jambes. Alors que le générique débute, le pot collector de Ferrero profite de son inattention pour remonter lentement jusqu’au bassin de Dorothée puis commence un let mouvement de va-et-vient sur son entrejambe.

D’abord surprise, Dorothée pense être victime d’hallucinations et continue d’ingérer à l’aide de sa cuillère à soupe fétiche la pâte à tartiner aux noisettes. Le pot continue et se met à la déshabiller sans qu’elle puisse lutter : chacune de ses tentatives pour se libérer de cette entrave voit une nouvelle cuillère de Nutella arriver inexorablement dans sa bouche. Le pot de pâte chocolaté finira par abuser d’elle dans tous les sens.

La victime sera retrouvée nue sur son divan par sa colocataire, la cuillère à soupe dans l’anus et des quantités impressionnantes de pâte à tartiner dans tous les orifices – y compris les oreilles selon une source proche du dossier.

Prise en charge par un psychiatre habitué à ce genre d’abus sexuels, Dorothée est en état de choc et fond en larmes à la simple évocation d’une œuf de Pâques Ferrero. Quelques mois après son suivi psychiatrique, elle sera atteinte d’un trouble fréquent pour les victimes : le syndrome de Stockholm. Dès lors, les séances de psy ne changeront rien à son addiction.

J’aime l’huile de palme, je t’aime Nutella !

A la suite de son viol par le pot de Nutella collector de 900 grammes, Dorothée est tombée amoureuse de l’huile de palme ; elle fonde quelques mois plus tard une association Les cancéreux de l’huile de palme pour récompenser les consommateurs qui, comme elle, sont tombés dans la dépendance de cette huile.

Triste histoire qui doit nous faire réfléchir : surtout, ne mangez jamais seul(e) un pot de Nutella sous peine de vous retrouver abusé par la pâte Ferrero.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !