Cet été, le lac d’Annecy a vu son niveau baisser de manière spectaculaire. Depuis 1947, il n’avait jamais été aussi bas. Si certains pensent qu’il s’agit d’une conséquence du réchauffement climatique, la réalité est toute autre. En effet, nous savons, de source sûre, que la municipalité de la ville serait derrière cette odieuse manigance.

Baisse du niveau du lac : la vérité

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans la vie des habitants de la capitale haut savoyarde. Le lac d’Annecy, qui débordait presque en janvier dernier, était presque à sec cet été. Dès lors, les hypothèses farfelues vont bon train : ce serait de la faute du réchauffement climatique, il faudrait qu’il pleuve pour que le niveau du lac remonte… Certains connaisseurs du lac ont mis le doigt sur une vérité toute autre : la municipalité serait en cause. En effet, la mairie a la possibilité de réguler le niveau du lac à la hausse ou à la baisse.

Un internaute, peiné de n’avoir pas pu se baigner cet été, se livre et fait de terribles révélations :

Ce qu’on a (volontairement) oublié de vous dire, c’est qu’en 1876, des vannes ont été créées en aval du lac : les vannes du Thiou, afin de réguler à la baisse ou à la hausse le niveau du lac.

Bien que l’exercice soit réalisé en toute discrétion la majorité du temps, personne n’est dupe : il semblerait bien que les conseillers municipaux aient commis une bourde cette année.

Une étourderie de la municipalité

Les conseillers municipaux de la ville, peu occupés depuis le printemps, ont pris pour habitude de jouer avec les vannes du lac. Tout en prenant un café et en papotant des dernières décisions prises pour la ville, ils s’amusent machinalement à les ouvrir et à les fermer.

L’un deux, dont l’identité sera gardée secrète, n’a pas hésité à nous parler de ses petites manies :

C’est plus fort que moi. Je m’ennuie tellement, vous comprenez. C’est devenu une habitude : quand je n’ai rien à faire, ce qui est souvent le cas, je me divertis en ouvrant et en fermant les vannes du lac d’Annecy.

Comme pour se déculpabiliser, il ajoute :

Je ne suis pas le seul à le faire. Vous savez, en réalité, on le fait tous, même Monsieur le Maire. Il pourrait passer des heures à jouer à ce petit jeu.

Si cette petite récréation est monnaie courante à la mairie, il y a toutefois une règle à respecter : toujours fermer les vannes à la fin de sa journée de travail. Il semblerait que l’un des conseillers n’ait pas été assez vigilant. Il a malencontreusement oublié de refermer les vannes un vendredi soir, entraînant la diminution du niveau du lac au cours du week-end.

On pourrait penser que cette mésaventure a servi de leçon à la municipalité. Malheureusement, certains membres de l’équipe avouent, l’air coupable, qu’ils ne sont pas prêts à faire une croix sur leurs habitudes. Affaire à suivre…

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !