Martin Fourcade n’en finit plus d’enchaîner les victoires et de collectionner les escarmouches avec ses amis russes. La polémique avec la fédération russe a encore enflée lorsque le héros tricolore a quitté le podium* après le refus du russe de lui serrer la main.

Anton Shipulin, rival de Martin et porte parole de sa fédération russe, s’est montré très déçu de la sortie temporaire de Martin du podium pendant la remise des médailles aux russes. Il avoue volontiers ne pas comprendre la volonté du français de salir son équipe nationale :

Le biathlon, c’est comme le handball, à la fin c’est un français qui gagne ! Ça commence à nous gonfler tous !

En plus, Martin cherche absolument à nous faire exclure pour dopage… mais on fait comment si on ne se dope pas ? Ils n’ont qu’à adapter les règles pour qu’il ne gagne pas tout !

Effectivement, la suprématie française en biathlon comme au handball commence à énerver et force quelques fois les aménagements, comme pour le Mondial de handball 2019.

De son côté, Martin Fourcade dénonce l’attitude des russes et qualifie d’absurdes les déclarations de son rival. Il nous confie ses impressions sur cette polémique :

Sérieusement, je ne gagne pas à chaque fois… et puis quand bien même, il ne faut pas abuser. D’ailleurs, ce n’est pas vraiment le sujet.

L’autre jour, on a du arrêter un gars de leur équipe qui était en train d’essorer mon maillot pour récupérer ma sueur… Ils se dopent avec ma sueur… On aura tout vu.

S’ils n’ont pas le niveau, qu’ils se mettent au curling !

Une chose est sûre, la polémique ne risque pas de se calmer de si tôt…

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !