C’est à peine croyable : à l’heure où toute grossesse peut être soigneusement calculée, une prostituée tombe enceinte après avoir utilisé des préservatifs génériques.

Le ministère des Affaires Sociales et de la Santé, représenté par la ministre Marisol Touraine, tient à rassurer la population :

L’ensemble des moyens qui sont à ma disposition ont été mis en œuvre pour résoudre au plus vite ce véritable problème. Notre enquête a porté ses fruits et je peux vous assurer que vous ne risquez rien en utilisant ces préservatifs génériques.

De son côté, la jeune femme compte bien obtenir réparation pour le préjudice et appelle l’ensemble des prostituées d’Île de France à ne pas utiliser ce modèle, sous-marque du leader britannique Durex.

Ils va falloir qu’ils payent maintenant ! C’est pas le tout de faire les beaux mais leur cochonnerie ne fonctionne pas du tout !

En plus c’est pas bon !

Votre dévoué serviteur a donc posé la question qui fâche : comment avez-vous utilisé ces préservatifs ?

Bah, l’utilisation est plutôt simple, c’est comme la pilule en fait. Sauf que là, tu manges le truc avant d’avoir ton rapport… et je répète, c’est dégueulasse !

Affaire résolue donc ! Une chose est sûre, ça n’aurait pas pu arriver du côté du bois de Boulogne…

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !