C’est encore un fait divers qui fait froid dans le dos. Ce 22 décembre, un touriste français a été expulsé d’un avion posé sur le tarmac de l’aéroport Charles de Gaulle après avoir râlé contre tous les maux du monde au téléphone. Les stewards et hôtesses ont fait preuve d’un sang froid exceptionnel face à la menace.

Il commençait à pester contre la pluie, le smog et les vacances avec son correspondant téléphonique.

On a senti que la situation allait très vite dégénérer et on a agi.

Ses voisins de siège témoignent eux-aussi de la violence verbale du personnage. Jean-Louis Dubreuil, 60 ans, détestait déjà la plupart des choses de la vie mais la période de Noël tendait à booster toutes ses rancœurs contre le monde. Parisien d’adoption, il avait déjà été infect lors de la dépose de ses bagages, jurant et pestant contre les retards, la pollution et les touristes étrangers. Dans l’avion, les passagers dont plusieurs parents ont rapidement dénoncé ces élucubrations et ses injures téléphoniques pour préserver les oreilles de leur marmaille : étrangers en France, pollution de l’air, hommes politiques vendues, complots du gouvernement, Miss Guyane, smog ambiant, réchauffement climatique…

Putain, fait chier ce bordel […]

A peine l’individu expulsé de l’engin, les passagers ont applaudi l’équipe de bord qui a permis de sécuriser rapidement et sans danger le vol. Des rumeurs de couloir parlent d’ores et déjà d’une médaille du mérite décernée dans les prochaines semaines mais rien n’est encore officiel. On peut quand même déjà féliciter l’équipe d’avoir été aussi réactive face à un parisien râleur, une belle démonstration de maîtrise et de réactivité.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !