Afin de garantir la sécurité du plus grand nombre, une nouvelle mesure a été prise cette semaine. Ce nouveau décret national du vendredi 15 janvier préconise aux municipalités d’installer leurs marchés au sein même des écoles publiques et privées.

L’installation nécessitant des travaux dans les établissements (perçage des sols des cours de récréation pour arrimer les stands, déplacements ou suppressions des terrains de sports…), les maires devront patienter un peu mais le Premier ministre est ravi d’annoncer la première implantation pour le mois de mars 2017.

En effet, la première école test est dans le fief de François Bayrou, ancien ministre de l’Éducation Nationale, en plein cœur du centre-ville de Pau. Le marché de la ville paloise ouvrira désormais ses portes au sein de l’établissement Henri IV dès le mois de mars.

Nouveau plan vigipirate : pour plus de sécurité, les marchés se tiendront désormais au sein des écoles

Le leader du Modem bénit ce coup de pouce ministériel ; les Halles ne pouvant pas accueillir le marché avant deux ans et demi minimum, la solution est toute trouvée dans la cour de cette école jouxtant le marché.

Il est de notre devoir de protéger nos concitoyens et, de surcroît, les fidèles de ce marché si connu et fréquenté.

Rappelons que le plan vigipirate entend protéger les lieux publics sensibles pouvant être visés par des actes terroristes. Saluons donc cette démarche ministérielle qui devrait rapidement protéger les 1 500 habitués du grand marché palois se réunissant une fois par semaine quelques heures durant, tout en sécurisant l’établissement scolaire en le protégeant des intrusions et repérages terroristes.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !