Depuis ce dimanche 29 janvier 2017, la France est de nouveau sacrée championne du monde de handball… pour la 6ème fois de son histoire et pour la 4ème fois sur les 5 dernières éditions du tournoi.

Pour beaucoup de spécialistes, la France est la plus grande équipe de handball de tous les temps. Pour en être bien sûr, il suffit de regarder les résultats : depuis les JO de Pékin en 2008, seuls 2 titres manquent aux français : le mondial 2013 et les JO de 2016. Tout le reste, c’est la France qui l’a gagné !

Le handball est un sport qui se joue à 7 contre 7 avec les mains et un ballon… et, à la fin, ce sont toujours les français qui gagnent.

D’abord appelés « les barjots » puis « les costauds »… ce sont maintenant « les experts » qui écœurent tour à tour les adversaires. Un peu comme Michael Schumacher en formule 1 entre 2000 et 2004…

Un peu comme Schumacher… c’est d’ailleurs la réflexion que s’est faite la Fédération Internationale de Handball, après cette sixième victoire écrasante. Le président égyptien de la FIH, Hassan Moustapha, nous explique :

Le manque d’intérêt pour la compétition devient flagrant. Déjà en France, les matchs de hand ne sont même plus diffusés sur les chaînes gratuites, prouvant que même chez eux, les experts n’intéressent plus personne. Et pour cause, la France gagne toujours !

Les supporters des autres équipes commencent à se lasser et ne veulent plus venir au stade, les équipes elles-mêmes ne savent plus si elles veulent participer aux compétitions par peur de se faire humilier.

Récemment, les suédois nous ont demandé s’ils pouvaient recruter Zlatan, les croates ont demandé à Chuck Norris de leur filer un coup de main… personne ne sait vraiment comment faire pour battre ces experts.

Nous avons donc décidé de modifier les règles… pour l’intérêt de la compétition.

Ces modifications devraient permettre aux autres équipes de mieux gérer les confrontations avec les français. A compter de la prochaine compétition, 5 nouvelles règles feront leur apparition :

  1. les français devront jouer à cloche pied
  2. les français devront obligatoirement s’attacher une main dans le dos
  3. l’équipe de France recevra des exclusions de 4 minutes au lieu de 2 pour leurs adversaires
  4. le gardien de but français devra obligatoirement laisser passer un tir sur 3
  5. pour gagner, la France devra avoir au moins 5 buts de plus que son adversaire

Ces nouvelles règles font la joie des adversaires de l’équipe de France, mais comment les français réagissent-ils ? Claude Onesta, le Manager Général des bleus, nous livre ses premières impressions :

Bon ben je crois que c’est un joli challenge ! De toute manière, à l’heure actuelle, on s’entraîne déjà comme ça, on avait anticipé ! On aura peut-être un peu plus de mal… peut-être…

Non, sérieusement, on avait déjà proposé de jouer les matchs en 1 mi-temps mais on s’adaptera à ces règles.

Le rendez-vous en 2019 au Danemark et en Allemagne est déjà pris…

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !