C’est un drame régional qui prend de plus en plus d’ampleur en Bretagne : un breton a été retrouvé mort, calciné par le soleil sur un transat de la Côte d’Azur.

Selon des sources proches de l’enquête, la victime, un touriste originaire de Quimper, se serait exposé aux brûlures du soleil pendant toute une après-midi. Le malheureux aurait en effet profité d’une petite éclaircie dans ce ciel d’été si souvent nuageux. Malgré l’écran total appliqué toutes les 30 minutes, la surexposition au soleil lui aurait été fatale.

De son nom Alexandre S., celui qu’on surnomme déjà « Ah les cendres » ne serait pas le premier accident de bronzage de la part de touristes bretons.

Le maire de Quimper, Ludovic Jolivet, s’est fendu d’une déclaration émouvante pour souligner le caractère courageux d’Alexandre qui restera un héros pour son pays. Et d’ajouter :

Mes chers administrés, rappelons-nous en ce jour funeste : le soleil n’est pas une légende.

Amis bretons, vous voici prévenus.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !