Ce matin, le président américain est revenu sur ses déclarations d’ingérence russe lors de la campagne présidentielle de 2016 pour accuser cette fois-ci les reptiliens.

Après des soupçons de Trump à l’encontre des russes, des Avengers et de Mbappé, ce sont maintenant les reptiles humanoïdes qui sont dans le collimateur de la CIA. Alors que les premiers éléments de l’enquête désignaient le Kremlin, l’agence de renseignement a mis en évidence la cause reptoïde. Selon des sources proches de l’enquête, les preuves trouvées sont impossibles à falsifier et prouvent donc que les reptiliens auraient fait preuve d’ingérence lors de la dernière élection présidentielle.

C’est un complot des reptiliens !

La sphère conspirationniste et les adeptes d’ufologie avaient déjà avancé cette hypothèse des reptoïdes sans avoir trouvé d’écho dans les médias ou auprès des institutions américaines. Cette fois, cette théorie du complot devient beaucoup plus sérieuse grâce à l’annonce de Donald Trump :

Les reptiliens ont fait preuve d’ingérence dans les affaires d’état des États-Unis, c’est inadmissible. Les USA aux américains !

Encore une fois, le groupuscule des reptiles humanoïdes est pointé du doigt et prouve une nouvelle fois son pouvoir et sa domination dans la sphère politique. Reste que Donald Trump serait un reptilien. Qui croire ?

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !