Les mesures prises par Donald Trump sont sans conteste… contestables. Après avoir meurtri un grand nombre de femmes en prenant position contre l’IVG, c’est aujourd’hui une période de grands travaux que le très controversé leader américain lance sans vergogne !

Le début du chantier est immédiat et il concerne… la construction d’un mur entre le Mexique et les États-Unis. L’incompréhension est totale.

Dans le monde entier les personnalités prennent position contre ce projet. Paris Hilton, qui n’a pas forcément tout compris, se confie :

De grands hommes et femmes originaires du Mexique ont participé à la construction des USA : Eva Longoria, Selena Gomez, Demi Lovato…

D’autres, bien que soutenant Trump, se posent bien des questions, à commencer par : « qui va assurer la construction ? » Donald Trump répond :

A la base, j’avais prévu de confier ça aux mexicains… mais ils refusent de travailler pour moi !

Ils vont le construire à leurs frais… Je ne comprends pas, ils sont cons ces mexicains ! (rire bête)

Interrogé par notre envoyé spécial, le président mexicain Enrique Peña Nieto, qui avait d’abord condamné ce projet, nous explique ce revirement soudain :

Je condamne bien entendu la manière mais je ne peux qu’encourager cette construction : nous, mexicains, ne souhaitons pas être associés de près ou de loin à ce Donald !

Donald, c’est un personnage de Disney… ils n’avaient qu’à l’y laisser…

Nous autres mexicains, on n’a pas élu Speedy Gonzalez président, on n’est pas cons !

Nous ne connaissons pas encore la date de fin de ce chantier, mais une rumeur court selon laquelle les voisins canadiens souhaiteraient aussi construire un mur spécial, un mur anti-cons comme disait Florent Pagny 🙂

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !