Cette année, le carnaval béarnais nous propose vraiment une belle dose d’originalité. La traditionnelle Chasse à l’ours vient d’être reléguée au second plan.

Après avoir remplacé Sent Pançard et Carronha par François et Pénélope Fillon, la ville de Pau innove une nouvelle fois pour la chasse à l’ours de ce soir 19h. Cette fois-ci, pas d’ours à traquer mais un programme électoral à récupérer.

Ce scénario digne d’Indiana Jones entend sceller le rassemblement voulu entre le maire palois François Bayrou et Emmanuel Macron. Depuis l’annonce officielle faite par le leader du Modem, une vague d’incrédulité s’est propagée dans toute la capitale d’Aquitaine jusqu’aux tréfonds d’Internet. Beaucoup lui reprochent d’être une girouette, à défaut d’un homme politique avisé. Et pourtant :

J’avais déjà décidé d’aider Manu à récupérer son programme de campagne avant cet appel au vote.

La Chasse à l’ours n’a pas son pareil pour drainer les meilleurs chasseurs de la région… et ils ne rentrent jamais bredouille !

Manu, je te le dis : ton programme, ce soir, il est chez nous. Viste hèit e plan fotut !

Il faut quand même avoir de sacrés atouts pour se vanter avant de lancer la chasse mais, à voir le physique des ours, les chasseurs sont forcément très très puissants et encore plus virils.

Ainsi donc, le rassemblement voulu entre Macron et Bayrou ne serait que la partie visible d’une opération avec pour but ultime de récupérer le Graal : le programme de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !