Alors qu’une vague de chaleur sans précédents frappe la totalité de la France depuis plusieurs jours, le gouvernement d’Emmanuel Macron a pris une décision pour le moins inhabituelle : baptiser cette vague de chaleur comme on le fait pour les catastrophes naturelles.

L’idée a été la seule mesure unanime de l’ensemble des ministres ; beaucoup se sont réjoui de ce clin d’œil au maire de Pau et son passage éclair à l’Élysée.

Cette vague de chaleur sera retenue dans l’histoire de notre nation comme la Caniculatine de 2017.

Il semblerait que cette canicule marque les esprits, au point de reléguer la réforme des retraites au second plan.

De son côté, François Bayrou serait quelque part au fin fond du Sud-Ouest. Des sources proches du député palois ont confirmé qu’il était en train de faire un Paquito avec Jean Lasalle dans un bar de village en vallée d’Aspe.

Reste à savoir jusqu’à quand cette caniculatine frappera le pays.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !