Même pendant les quelques rares pauses accordées, les employés du supermarché Auchan City de Tourcoing sont la cible de leur hiérarchie.

Lors de la dernière pause, les employés ont continué la partie de Monopoly commencée en juillet 2015, grâce à un cadeau de la stagiaire de l’époque. Cinq joueurs se battent encore pour savoir qui sera le grand gagnant de la partie, après 12 banqueroutes, 4 hypothèques et 123 tours de plateau.

Sarah, 32 ans, hôtesse de caisse depuis 3 ans au Auchan de City de Tourcoing, est encore abasourdie par la nouvelle. Alors qu’elle venait de jouer, dans un moment d’inattention, elle a donné le dé au joueur suivant sans entendre ce qu’un joueur lui demandait. Car elle allait séjourner pendant un tour sur la case avenue Foch, propriété appartenant à son supérieur.

J’ai oublié de payer un loyer et mon boss m’a viré du jeu…

D’un mouvement rapide du poing, le boss a frappé le plateau de jeu en hurlant qu’elle était virée. Toute penaude, Sarah n’a pas compris la violence de sa réaction. Elle n’avait probablement pas entendu la demande de loyer qui lui était faite, la faute à la distraction de cette fameuse pause.

Malgré la présence de deux délégués syndicaux, respectivement premier et deuxième au classement des plus grosses richesses Monopoly en cours, personne n’a soufflé mot et Sarah a été exclue du jeu. Elle est ensuite repartie en caisse comme si de rien n’était, songeant avec mélancolie aux heures de jeu et à son éviction de la compétition. Elle ne sera pas encore augmentée cette année, la faute au Monopoly.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !