Ce fait divers n’a rien à envier aux attentats terroristes de ces derniers mois mais a fait peur à toute la population d’un petit quartier tranquille de Toulouse.

Dans sa chambre, Virgile M. voulait tester le dernier conseil branlette trouvé sur un forum : se masturber en enroulant son membre dans du papier bulle.

Si vous n’y avez pas pensé, testez le papier bulle pour ressentir plus de plaisir lors de votre masturbation !

L’intéressé s’était donc calfeutré dans sa chambre et avait récupéré le papier bulle qui avait servi à accueillir précédemment sa nouvelle TV.

Devant le dernier porno Dorcel, Virgile a commencé à s’astiquer l’engin, en veillant bien à ne pas déchirer le papier bulle sous les assauts de sa main gauche – oui, il est gaucher et donc créatif.

Ce qu’il n’a pas entendu pendant qu’il se branlait, ce sont les bruits des bulles qui éclatent quand le deuxième orgasme de la plantureuse blonde a été atteint – mais ses voisins, eux, ont tout entendu, enfin surtout le bruit du papier bulle.

Devant le bruit de pétarades semblables à des coups de feu et les cris rageurs des acteurs en plein sport, plusieurs de ses voisins ont cru à un attentat terroriste dans la ville rose.

Dépêchés sur les lieux en quelques minutes, une équipe d’intervention du GIGN a investi la place, à grands coups de bélier. Après avoir défoncé la porte d’entrée de l’appartement parental, les forces de l’ordre ont rapidement localisé la source des pétarades : la chambre du fond.

C’est seulement après avoir explosé la porte de la chambre et lancé 2 Flash-Ball que le GIGN s’est rendu compte de la méprise. Il n’y avait aucun barbu avec des explosifs mais un jeune homme prépubère, le membre pendant dans un amas de papier bulle défoncé.

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est fendu d’un communiqué de presse : il invite fortement tous ses administrés à ne plus utiliser de papier bulle – pour déménager ou se masturber.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !