Après l’épisode de pollution qui à conduit la maire de Paris à décider une nouvelle fois la circulation alternée, les regards se tournent vers Airparif. En effet, le voyant est passé à l’orange sur le réseau de surveillance de la qualité de l’air, étonnant à la vue du manteau grisâtre dont la capitale s’est couvert pendant une semaine. Le docteur Jean Stelman, consultant chez Airparif, témoigne :

Effectivement, depuis 20 ans, jamais le seuil critique n’avez était dépassé ! Et pour cause ! Lors d’une banale intervention sur le réseau récepteur, on s’est aperçu que les capteurs étaient HS, à cause de la pollution accumulée depuis des années…

Incroyable en effet, surtout quand on sait que nombre de parisiens font confiance à Airparif dont les informations sont diffusées chaque jour sur les journaux gratuits de la capitale.

Vous avez aimé ? Partagez l'esprit Potinfaux autour de vous !